4.5 sur 5

Pourquoi l’huile de CBD peut elle se cristalliser ?

[rt_reading_time postfix="minutes" postfix_singular="minute"]

Au cours de passionnants tests et échanges, nous avons abordé le thème de la cristallisation. L’huile de CBD hautement concentrée peut parfois se cristalliser lorsqu’elle rencontre certains facteurs.

La cristallisation est en réalité un signe de haute concentration, de pureté et de qualité.

Pourquoi l’huile de CBD hautement concentrée peut-elle cristalliser ?

Même si ce n’est pas systématique, il peut arriver qu’à haute concentration (taux supérieurs à 20/30%), le CBD puisse se cristalliser. Il s’agit d’une réaction normale qui vient des propriétés chimiques et innées du CBD. En fait, plus la concentration de CBD dans votre fiole est élevée, plus il sera possible de voir se former des cristaux. Cela n’est cependant pas systématique.

Pour mieux expliquer cela, faisons une analogie. Si vous avez déjà acheté ou utilisé du miel naturel, vous savez probablement qu’il a tendance à cristalliser.

Cela provient de l’eau du miel qui contient plus de sucre (glucose et fructose) qu’elle ne peut en contenir naturellement. La surconcentration de sucre oblige le sucre à se granuler et donc à cristalliser. Ainsi, seul le miel à forte teneur en sucre se cristallise. On peut dire la même chose d’une surabondance de CBD dans une huile enrichie.

Je parlais plus haut de plusieurs facteurs propices à la cristallisation de vote huile de CBD, les voici :

  1. La température :
    Le point de fusion du cannabidiol en tant que composé chimique est d’environ 70°C. Lorsque la concentration est élevée, le CBD peut en fait durcir ou cristalliser à des températures supérieures.
  2. La concentration :
    Nous l’avons mentionné à plusieurs reprises, le CBD peut se solidifier à une concentration élevée. Ce n’est pas systématique mais cela peut arriver.

Pour en revenir à nos cours de science

Les molécules de CBD et de son cousin le THC, ainsi que les sucres comme le saccharose, le fructose et le maltose, ont une tendance variable à se dissoudre ou à se cristalliser dans les solvants (solutions dans lesquelles ils sont contenus).

C’est le groupe alcool (-OH) qui lie ces molécules entre elles. Le sucre de table (saccharose) comprend 8 alcools par molécule, c’est pourquoi il a tendance à cristalliser plus rapidement. Le CBD, quant à lui, comporte 2 alcools par molécule, soit un alcool de plus que les molécules de THC.

Cela signifie que plus il y a de molécules de CBD dans une solution, plus les groupes alcooliques (-OH) sont proches. Lorsque les températures et les conditions sont favorables à cet effet, les groupes alcools forcent les molécules à se lier étroitement les unes aux autres, formant ainsi des cristaux.

Que faire lorsque votre huile de CBD se cristallise ?

Le CBD est tout aussi bon, sûr et efficace qu’il s’agisse d’huile ou de cristaux. Cependant, il est compréhensible que vous souhaitiez éviter cela. Comme mentionné plus haut, les cristaux de CBD fondent à environ 70°C, votre solution est donc le chauffage !

Pour cela, rien de plus simple, le bain-marie !

Faites chauffer un bol d’eau au micro-ondes et ensuite déposez votre fiole dedans (debout si possible). Laissez-là dedans environ cinq minutes pour dissoudre les cristaux de CBD et les transformer à nouveau en liquide.

Sortez ensuite votre fiole en faisant attention à sa température. Si quelques cristaux persistent, secouez un peu votre fiole et ils devraient eux-aussi se dissoudre.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter via l’adresse e-mail suivante : contact@walter-green.fr.

Walter Green.

Partage mes recherches sur

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Pour en apprendre un peu plus :

Le cbd et l'endométriose

Le CBD et l’endométriose

Le CBD a t-il un effet sur l’endométriose ? Lorsque la douleur de l’endométriose se manifeste, on a l’impression qu’un fil barbelé s’enroule autour de

  • Aucun article dans le panier.
Chargement...
10% de remise

Sur votre commande

Recevez votre code promo en vous inscrivant
dès-maintenant à la Newsletter Walter Green