4.5 sur 5

Pourquoi les plantes de cannabis produisent-elles du CBD ?

[rt_reading_time postfix="minutes" postfix_singular="minute"]

L’esprit et le corps humain peuvent tirer tant d’effets du cannabis que l’on pourrait oublier que la plante n’a pas évolué pour nous. Le Cannabis sativa a évolué pendant des millions d’années avant que nous n’arrivions à le transformer et l’utiliser. Une question se pose alors naturellement : pourquoi les plantes de cannabis produisent-elles du CBD ? Comment et pourquoi les cannabinoïdes ont ils évolués ?

Le système phytocannabinoïde

Les cannabinoïdes et les trichomes dans lesquels ils se développent sont des sous-produits secondaires pour la plante. Ils ne contribuent pas directement à sa croissance ou à sa reproduction. Les options les plus probables sont que les cannabinoïdes servent d’antibiotique ou d’anti-prédation (c’est-à-dire de défense de la plante). Ils sont simplement des conséquences d’un autre processus biologique. On pourrait également penser qu’ils étaient autrefois adaptatifs mais ne le sont plus. C’est-à-dire qu’ils sont des reliques d’une adaptation antérieure à des conditions environnementales qui n’existent plus.

Le rôle des terpènes dans les plantes de Cannabis

Les terpènes odorants sont communs à de nombreuses espèces de plantes. Ils y jouent un rôle de signalisation entre les plantes. Ils servent de dissuasion aux herbivores qui tentent de manger la plante, et manipulent le comportement des insectes. Le cannabis possède une grande variété de terpènes et la capacité de modifier leurs concentrations relatives dans différentes conditions de culture. Certaines personnes trouvent le goût ou l’odeur du cannabis désagréable et c’est en raison d’une réaction naturelle vis à vis des terpènes de la plante.

En théorie, cela devrait empêcher la prédation de la plante par ces personnes. Cependant, à ce jour, il n’existe aucune preuve définitive soutenant l’hypothèse selon laquelle la prédation par les grands herbivores est à l’origine de la production de cannabinoïdes.

Les plantes de Cannabis produisent du CBD pour : des facteurs environnementaux

plantes cannabis produisent CBD

Les cannabinoïdes peuvent offrir une protection contre des facteurs environnementaux autres que les animaux. Des recherches ont montré qu’une faible disponibilité en eau (par exemple, la sécheresse) et une augmentation de la lumière UV peuvent augmenter la production de cannabinoïdes, y compris le THCA et le CBDA. Il peut s’agir d’une réponse au stress visant à prévenir la perte d’eau, ou même d’une sorte “d’écran solaire”.

Une étude contrôlée a testé si la production de CBD, THC, CBN, CBC et CBG était affectée par des changements dans la lumière UV-B (voir ici notre explication sur les différences entre ces cannabinoïdes). Le principal résultat est que le THC augmente avec l’augmentation des UV dans les feuilles et les fleurs. Il simule des conditions telles qu’on peut les trouver en haute altitude, par exemple. Et cela sans affecter aucun des principaux caractères physiologiques des plantes. D’autres travaux sont nécessaires pour vérifier s’il s’agit réellement d’une tactique de défense de la plante, plutôt que d’un sous-produit d’un autre processus.

La culture du cannabis légal se développe rapidement et, dans certaines régions, le maintien des niveaux de THC en dessous d’un certain seuil est une condition de culture (par exemple, <0,3 % de THC aux États-Unis et <0,2 % de THC dans l’Union Européenne). Connaître les raisons pour lesquelles les plantes peuvent augmenter de manière inattendue leur taux de THC devient donc rapidement une nécessité économique. Cela permet d’éviter de devoir détruire les cultures non conformes. En fait, si la loi agricole américaine de 2018 a légalisé la production de chanvre dans ce pays, il n’existe explicitement aucun programme de certification des semences, l’USDA déclarant que :

L’USDA n’inclura pas de programme de certification des semences dans cette règle parce que les mêmes semences cultivées dans des lieux géographiques et des conditions de culture différents peuvent réagir différemment. Par exemple, la même graine utilisée dans un État pour produire des plants de chanvre avec des concentrations de THC inférieures à 0,3 %, peut produire des plants de chanvre avec des concentrations de THC supérieures à 0,3 % lorsqu’elle est plantée dans un autre État.

Les plantes de Cannabis produisent du CBD pour : l’anti-prédation

Comme la plupart des plantes, le cannabis est susceptible d’être attaqué par des insectes et des proies non animales. Les cannabinoïdes peuvent donc jouer un rôle dans la prévention ou la dissuasion de ces attaques. Par exemple, une étude récente a montré que les larves d’insectes évitaient de se nourrir sur des plantes à forte teneur en CBD. Cela réduisait leur croissance et augmentait leur mortalité. Dans cette étude, les larves préféraient les feuilles à faible teneur en CBD aux feuilles à forte teneur en CBD. Et préféraient les feuilles de tomate (qui ne contiennent pas de CBD) aux deux types de cannabis :

Les insectes sont en fait dépourvus de système endocannabinoïde, ce qui signifie que s’ils sont sensibles à cette forme de défense, c’est par une voie biologique différente. Il existe des preuves limitées que le THC et le CBD peuvent également tuer des bactéries et des champignons. La possibilité que les trichomes du cannabis éclatent et libèrent une résine collante suggère que, dans certains cas, ils pourraient constituer de puissants pièges à insectes.

L’intervention de l’homme

plantes cannabis produisent CBD

Soulignons qu’il existe une autre hypothèse. Celle les plantes de cannabis produisent leurs niveaux actuels de THC et de CBD (ou, pour être précis, les formes précurseurs THCA et CBDA) grâce à nous. Les humains sont d’incurables médisants dans la croissance et la sélection des plantes, créant un environnement qui peut changer la génétique et les formes des plantes beaucoup plus rapidement que ne le ferait normalement l’évolution.

Il n’est pas nécessaire de chercher bien loin pour voir à quel point notre effet sélectif sur le cannabis peut être fort. Au cours des deux dernières décennies, la demande de marijuana plus forte a vu la puissance moyenne du THC dans le cannabis illégal passer d’environ 4 % à 12 % aux États-Unis. Dans le même temps, la teneur moyenne en CBD a diminué de près de trois quarts depuis 2001 (de 0,55% à 0,15%) :

Si les humains ne sont certainement pas responsables de la présence des cannabinoïdes végétaux en premier lieu, leur influence dans le façonnement de la façon dont ces molécules s’expriment est incontestable.

En fin de compte, la raison pour laquelle le Cannabis sativa produit des cannabinoïdes peut être une combinaison de toutes (ou aucune) de ces idées. La fonction a plusieurs significations en biologie évolutive, allant de la survie à long terme des gènes de la plante au besoin immédiat d’arrêter un insecte qui la dévore.

Les “causes” uniques existent donc rarement.

Une chose est claire : à mesure que la culture légale du cannabis augmente de manière exponentielle dans le monde, les agriculteurs vont rapidement avoir besoin de plus d’informations sur la manière de protéger leurs cultures et de se conformer aux règles juridiques. La manipulation des cannabinoïdes pourrait être la clé de ces deux préoccupations.

Walter Green.

Partage mes recherches sur

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Pour en apprendre un peu plus :

Le cbd et l'endométriose

Le CBD et l’endométriose

Le CBD a t-il un effet sur l’endométriose ? Lorsque la douleur de l’endométriose se manifeste, on a l’impression qu’un fil barbelé s’enroule autour de

  • Aucun article dans le panier.
Chargement...
10% de remise

Sur votre commande

Recevez votre code promo en vous inscrivant
dès-maintenant à la Newsletter Walter Green