4.5 sur 5

Les terpènes : l’avenir du cannabis ?

[rt_reading_time postfix="minutes" postfix_singular="minute"]

Les terpènes représentent les blocs de construction aromatiques de notre monde naturel. Ils existent dans pratiquement toutes les plantes qui contiennent un parfum, ce qui inclut également le cannabis. Nous connaissons le cannabis pour contenir plus d’une centaine de terpènes connus. Ils sont en grande partie responsables de la création des profils de saveurs de ces souches que l’on préfère.

Alors, les terpènes sont-ils l’avenir du cannabis ? Heureusement pour l’industrie du cannabis, l’extraction des terpènes n’est pas seulement une idée.

Grâce à un peu de R&D empruntée à l’industrie des parfums ainsi qu’au travail acharné et au dévouement de certains des plus grands esprits de l’industrie du cannabis, la technologie et la méthodologie responsables de l’isolation des terpènes sont devenues disponibles. Ces prouesses ont ouvert la voie à un tout nouveau monde de nouveaux produits et applications.

Prenons l’exemple de la variété de cannabis Sour Diesel. La fleur possède ses propres propriétés physiques qui aident à distinguer cette variété des autres (couleur, forme, densité, etc.). Un consommateur identifiera la Sour Diesel par son profil aromatique complexe largement composé de terpènes. Ce bouquet de parfums se compose de notes robustes d’essence, de terre et de citron vert.

Il existe grâce à une combinaison de terpènes qui se synthétisent à différents ratios dans la plante. Il s’agit des terpènes les plus importants comme le β-myrcène, le β-caryophyllène et le d-limonène. Mais aussi d’une myriade d’autres terpènes plus légers, moins connus et tout aussi peu répandus.

Ensemble, cette combinaison exacte de ratios de terpènes constitue l’odeur que nous connaissons de la Sour Diesel. Afin de recréer ou de réimaginer cet arôme complexe en un profil isolé identique à celui d’une huile essentielle ou d’un parfum, les extracteurs doivent recourir à un processus connu sous le nom d’isolation terpénique.

Les premiers extracteurs de terpènes

Les terpènes : l'avenir du cannabis

L’extraction des terpènes n’a rien de nouveau pour le monde de la parfumerie. En fait, une grande partie de ce que nous savons sur l’isolation des terpènes s’emprunte à cette industrie bien établie. Kenneth Morrow, de Trichome Technologies, a été le premier à tenter cette pratique sur le cannabis.

Il fait partie du club d’élite des innovateurs. Ils ont largement contribué à mettre en lumière l’isolation des terpènes dérivés du cannabis. Morrow est un défenseur prolifique du cannabis et éducateur. Son travail en matière de recherche sur le cannabis trouve un écho dans toutes les facettes de l’industrie existante.

Il affirme être tombé sur l’isolement des terpènes par hasard. En effet, il tentait d’extraire des huiles essentielles de grandes quantités de fleurs de cannabis. Et cela à l’aide d’un système Across International.

Ce système fournit des équipements de laboratoire pour le traitement thermique et le traitement des matériaux. Il s’est rendu compte qu’il piégeait en fait les terpènes et contaminait l’huile de pompe dans son système. Après un peu de R&D, il a pu construire un accessoire pour capturer cette solution avant qu’elle n’atteigne l’huile de la pompe.

Il l’a ensuite frigélisé (winterized) pour isoler uniquement les terpènes. En effet, le froid permet la séparation des composés par des différences dans leurs points de fusion et de précipitation. Son erreur s’est transformée en innovation. Elle a fini par devenir la base du procédé actuel d’isolement des terpènes dérivés du cannabis.

Tony Verzura est le créateur de Blue River Extracts, une société spécialisée dans l’isolement des terpènes. Il est un autre acteur important dans le domaine de l’isolement des terpènes. C’est lui qui a mis au point le système de distillation sous vide à vapeur modifiée.

Ce système est capable d’extraire les terpènes à des températures considérablement plus basses que celles d’auparavant. Il utilise uniquement de l’azote, de l’oxygène et de l’eau par osmose inverse. Il travaille dans l’industrie du cannabis depuis 1996.

Verzura et son entreprise ont révolutionné le processus d’isolement du cannabis. C’est la première entreprise à produire un extrait de profil végétal dérivé du cannabis totalement dépourvu de cannabinoïdes.

Comment isoler les terpènes et les extraire ?

Les terpènes : l'avenir du cannabis

Le processus et la technologie utilisés pour isoler les terpènes sont plutôt rudimentaires en ce qui concerne les composants essentiels. En outre, il existe plus d’une façon d’isoler et d’extraire les terpènes du cannabis. Chaque méthode ayant ses avantages et ses inconvénients.

Prenez, par exemple, la distillation à la vapeur. Ce procédé est efficace pour isoler les terpènes. Cependant la présence de chaleur et d’oxygène dans le processus peut compromettre le produit final et modifier son profil.

D’autres méthodes, comme le piégeage à froid, utilisent des pompes à vide pour faire baisser la chaleur initiale. Ainsi il est possible de préserver les composés volatils qui, autrement, se seraient dégazés au cours du processus.

Avec un peu d’azote gazeux et de l’eau distillée, ce processus est relativement simple et direct. Il permet de distiller en toute sécurité l’huile essentielle de la plante de cannabis.

Le principe de base d’une distillation consiste à faire passer de la vapeur à travers le cannabis. Et ainsi à piéger les huiles essentielles qui se transforment en vapeur à leurs points d’ébullition respectifs. Puis à les condenser à nouveau individuellement dans un flacon séparé pour les recueillir et les nettoyer une dernière fois.

Si l’on procède correctement, et à l’aide d’une pompe à vide, les températures peuvent rester suffisamment basses pour ne pas compromettre les composés bioactifs.

Là encore, il existe plusieurs façons d’isoler les terpènes du cannabis, certaines contenant des systèmes exclusifs et même brevetés. Néanmoins, la technologie et la méthodologie existent sur le marché libre pour que tout passionné puisse l’expérimenter.

Les produits contenant des terpènes

Les terpènes : l'avenir du cannabis

Aujourd’hui, plusieurs entreprises innovent dans ce nouveau domaine passionnant. Ces innovateurs en matière de terpènes dérivés du cannabis proposent deux catégories d’extraits de base. La première est l’isolat à composé unique contenant une concentration individuelle de terpènes.

Dans ce cas, les terpènes prévalents dans le cannabis tels que le limonène ou le pinène sont proposés individuellement. Les produits de ce type ont de nombreuses utilités. Notamment la possibilité d’être diffusés dans l’air comme n’importe quelle autre huile essentielle. Mais aussi d’être infusés dans des produits topiques ou des bougies parfumées.

D’autre part, les entreprises tentent également de réimaginer le profil de la plante entière en combinant des terpènes isolés dans des proportions soigneusement conçues qui imitent le profil de la souche elle-même. L’objectif est de traduire l’essence du profil d’une souche en un produit isolé.

Cela permet des possibilités infinies d’infusions et de réintégration de la saveur dans les produits comestibles. Il convient de noter que ce processus est loin d’être parfait. En effet, la recréation d’un profil de souche exact nécessiterait de combiner précisément tous les composés aromatiques bioactifs contenus dans une souche.

Les terpènes sont encore très peu étudiés. Néanmoins, des inspirations de profils de plantes dérivées du cannabis sont disponibles sur le marché. Certains chercheurs et aromaticiens ont fait un travail remarquable en offrant des parfums qui ressemblent beaucoup à leurs homologues de la plante originale.

Conclusion

Les terpènes isolés dérivés du cannabis ont un bel avenir devant eux. À mesure que les lois interdisant la poursuite des recherches sur les extractions de cannabis se sont sont levées et que nous en apprenons davantage sur le monde passionnant des terpènes, la possibilité de créer un produit qui représente le profil aromatique précis d’une variété de cannabis se rapproche encore plus de la réalisation.

Chez Walter Green, nous travaillons avec des experts aromaticiens, des botanistes et des experts en extraction afin de vous proposer les meilleurs produits. Nos huiles de CBD et nos E-liquides aux Terpènes sont fidèles à la souche d’origine, nous sommes fiers d’avoir atteint notre objectif !

Walter Green.

Partage mes recherches sur

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Pour en apprendre un peu plus :

Le cbd et l'endométriose

Le CBD et l’endométriose

Le CBD a t-il un effet sur l’endométriose ? Lorsque la douleur de l’endométriose se manifeste, on a l’impression qu’un fil barbelé s’enroule autour de

  • Aucun article dans le panier.
Chargement...
10% de remise

Sur votre commande

Recevez votre code promo en vous inscrivant
dès-maintenant à la Newsletter Walter Green