4.5 sur 5

Le CBD et la ménopause

[rt_reading_time postfix="minutes" postfix_singular="minute"]

Le CBD soulagerait-il de certains effets secondaires de la ménopause ? Nous ne pouvons pas éviter la ménopause, mais le cannabis la rendrait plus facile. La ménopause est l’un des changements les plus spectaculaires que le corps d’une femme entreprendra au cours de sa vie.

Depuis la puberté, le système reproducteur n’a jamais connu un tel bouleversement, et l’expérience n’est pas tout à fait agréable. Heureusement, les bouffées de chaleur, les sautes d’humeur, la douleur, l’insomnie et les autres symptômes de la ménopause se combattent pas seuls. En effet, il s’avère qu’un allié extrêmement utile peut se présenter sous la forme du cannabis.

Vous voulez souhaitez découvrir comment le cannabis peut aider à traiter les symptômes de la ménopause ? Tout d’abord, nous allons essayer de comprendre exactement ce qu’est la ménopause et comment elle affecte le corps.

Qu’est-ce que la ménopause ?

La ménopause est la période (généralement d’un an) pendant laquelle le cycle menstruel d’une femme prend fin. Cela se produit le plus souvent entre la quarantaine et la cinquantaine. L’âge le plus fréquent auquel les femmes commencent à être ménopausées est de 51 ans.

La ménopause elle-même se déroule en trois étapes : la périménopause, la ménopause et la post-ménopause :

  • Périménopause : elle se produit lorsque le corps commence à présenter des changements subtils. Tels que le ralentissement de la production d’œstrogènes, en préparation du début de la ménopause.
  • Ménopause : c’est la période de 12 mois qui suit les dernières règles d’une femme, lorsque l’ovulation s’arrête complètement. Ainsi, les niveaux d’œstrogènes chutent de manière significative.
  • Postménopause : c’est la période qui suit la ménopause. C’est à dire lorsque les symptômes de la ménopause s’atténuent et que la femme entre dans une nouvelle homéostasie.

Quels sont les symptômes de la ménopause ?

La ménopause peut produire une litanie d’effets secondaires avec notamment, pour n’en citer que quelques-uns :

  • bouffées de chaleur
  • sautes d’humeur
  • insomnies
  • douleurs
  • baisse de la libido
  • prise de poids
  • fatigue
  • ostéoporose
  • et bien d’autres désagréments.

De plus, l’apparition de ces effets secondaires peut provoquer l’anxiété ou la dépression chez certaines femmes.

Le système endocannabinoïde et la ménopause

cbd et ménopause

Le système endocannabinoïde est un réseau de récepteurs cellulaires dont le rôle est de maintenir l’homéostasie dans l’organisme. C’est grâce aux récepteurs endocannabinoïdes que les molécules de cannabis (cannabinoïdes comme le THC et le CBD) se lient. Ainsi, elles créent les effets familiers que nous connaissons.

Cependant, le système endocannabinoïde n’existe pas exclusivement pour le cannabis. Il interagit également avec les endocannabinoïdes, les cannabinoïdes naturels de l’organisme.

Les œstrogènes sont liés au système endocannabinoïde en régulant l’enzyme hydrolase des acides gras (ou FAAH) qui décompose certains endocannabinoïdes. Lorsque les taux d’œstrogènes atteignent leur maximum, les taux d’endocannabinoïdes augmentent également et vice versa. Il existe des recherches préliminaires qui suggèrent que la ménopause précoce pourrait être liée à des déficiences en endocannabinoïdes.

Les preuves suggèrent que les œstrogènes utilisent les endocannabinoïdes pour réguler l’humeur et la réponse émotionnelle. Ce qui pourrait expliquer pourquoi les sautes d’humeur sont plus fréquentes pendant la ménopause, lorsque les taux d’œstrogènes chutent.

Par conséquent, on peut penser que l’utilisation du CBD pendant la ménopause peut aider à soutenir les fonctions nécessaires du système endocannabinoïde qui ont du mal à fonctionner sans des niveaux élevés d’œstrogènes.

Le cannabis pourrait apaiser les symptômes de la ménopause

En raison du retard Français sur les études autour du cannabis, les recherches sur le sujet du cannabis pour la ménopause sont rares.

Néanmoins nous disposons d’une compréhension scientifique moderne du fonctionnement de notre corps et des nombreuses affections pour lesquelles le cannabis s’est avéré utile.

La ménopause et les bouffées de chaleur

bouffées de chaleur

Le cannabinoïde naturel, l’anandamide, est chimiquement similaire au THC et peut conférer une sensation de “high”. Cependant, ils partagent également un autre effet : la régulation de la température corporelle.

Ainsi, le THC peut être un cannabinoïde clé pour atténuer les effets des bouffées de chaleur. Des études suggèrent que la consommation de doses élevées de THC a un effet rafraîchissant sur le système mais il est pour l’instant illégal en France.

À l’inverse, la consommation de petites quantités peut en fait augmenter la température corporelle.

L’insomnie de la ménopause

L’insomnie va de pair avec les bouffées de chaleur chez les femmes ménopausées. Il peut être difficile de dormir lorsque les sueurs nocturnes se manifestent. Cependant, le CBD et ses propriétés relaxantes est une excellente aide au sommeil. Une variété relaxante ou un produit comestible de longue durée vous aideront à vous endormir toute la nuit.

Douleurs liées à la ménopause

cbd et ménopause

Au cours de la ménopause, les fluctuations hormonales peuvent créer une série d’effets secondaires douloureux. Les migraines, la sensibilité des seins, les douleurs articulaires, les ecchymoses, l’inconfort lors des rapports sexuels, et même l’augmentation des crampes menstruelles peuvent tous se manifester et rendre la vie un peu plus difficile.

Des études ont montré les propriété analgésique et anti-inflammatoires du CBD. Il existe aussi des tonnes de souches excellentes pour soulager la douleur. De plus, contrairement aux opioïdes, ce cannabinoïde offrirait un soulagement sans effets secondaires graves ni propriétés addictives.

La ménopause et ses sautes d’humeur

Comme nous l’avons établi précédemment, l’œstrogène joue un rôle dans l’utilisation des endocannabinoïdes pour stabiliser l’humeur et la réponse émotionnelle. Cette même baisse des niveaux d’endocannabinoïdes peut contribuer à l’anxiété ou même à la dépression.

Heureusement, nombreux sont ceux qui découvrent que le CBD et le THC peuvent intervenir pour aider. Des études montrent que le cannabis peut s’utiliser pour réguler l’humeur et atténuer les sentiments de dépression ou d’anxiété.

Libido faible

L’un des effets secondaires les plus frustrants de la ménopause peut être une faible libido et une sécheresse vaginale. Surtout pour les femmes qui ont une forte libido. Voir celle-ci chuter à un moment où votre corps subit déjà des changements drastiques peut donner l’impression de ne plus maitriser ce qui se passe dans notre corps.

Cependant, certaines femmes peuvent trouver un soulagement dans l’utilisation du cannabis. Bien que le débat soit toujours en cours, 67 % des personnes interrogées dans le cadre d’un sondage réalisé par Psychology Today ont déclaré que le cannabis avait amélioré leur vie sexuelle.

Trouver la bonne variété peut être une réponse simple. Pour certains, les effets psychotropes du THC peuvent leur permettre de renouer avec leur libido, tandis que pour d’autres, la solution peut résider dans la relaxation liée au CBD.

Perte de densité osseuse

L’œstrogène régule le processus de régénération cellulaire dans les os, de sorte qu’une chute spectaculaire de l’œstrogène peut parfois conduire à des conditions telles que l’ostéoporose. La perte de densité osseuse peut avoir des conséquences sur la résistance des os, augmentant ainsi le risque de fractures.

Des études suggèrent une association entre les gènes qui codent les récepteurs cannabinoïdes et l’ostéoporose post-ménopausique. Pour les personnes ayant subi une ovariectomie, il a également été prouvé que le traitement aux cannabinoïdes réduit la perte osseuse.

D’autres études rapportent que les cannabinoïdes CBG, CBD, CBC et THCV “stimulent la croissance osseuse et pourraient être en mesure de prévenir l’ostéoporose après la ménopause.”

Prise de poids due à la ménopause

cbd et ménopause

La prise de poids pendant la ménopause est courante. Cela se doit à l’âge, aux changements de mode de vie et à d’autres facteurs inévitables. Mais les hormones jouent également un rôle important dans ces changements. Avec un régime alimentaire sain et un exercice régulier, le cannabis peut s’utiliser dans certains cas pour aider à maintenir le poids d’une personne.

En fait, certaines études ont révélé que les consommateurs de cannabis ont un IMC inférieur à celui des non-consommateurs. Et si le THC est célèbre pour ses fringales, les autres cannabinoïdes ne jouent pas à ce jeu. Optez plutôt pour une variété à forte teneur en CBD.

De nouvelles recherches permettront de consolider et de dévoiler les nombreuses façons dont le cannabis peut être un traitement efficace de la ménopause. Avec le temps et la réforme de lois obsolètes, les scientifiques seront en mesure de répondre à ces questions de manière plus approfondie et plus claire.

En attendant, les preuves dont nous disposons indiquent déjà que le cannabis peut soulager des millions de femmes au moment où elles traversent cet événement qui change leur vie.

Walter Green.

Partage mes recherches sur

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Pour en apprendre un peu plus :

Le cbd et l'endométriose

Le CBD et l’endométriose

Le CBD a t-il un effet sur l’endométriose ? Lorsque la douleur de l’endométriose se manifeste, on a l’impression qu’un fil barbelé s’enroule autour de

  • Aucun article dans le panier.
Chargement...
10% de remise

Sur votre commande

Recevez votre code promo en vous inscrivant
dès-maintenant à la Newsletter Walter Green